L'industrie 4.0 au service de la performance des usines

Manufacturing

Manufacturing : industrie 4.0

L’industrie 4.0 à la loupe

À l’instar du Lean Manufacturing, l’industrie 4.0 révolutionne progressivement l’ensemble des moyens de production pour donner naissance à une usine toujours plus connectée et intelligente.

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

Industrie 4.0, industrie du futur, industrie numérique… Derrière ces appellations se cache un concept unique aux déclinaisons multiples.

Depuis les tablettes fournies aux opérateurs jusqu’aux plates-formes d’analyse de données déployées à grande échelle, en passant par les capteurs intégrés aux équipements, toutes les technologies mises en œuvre ont en commun de favoriser l’interconnexion et la communication homme-machine.

Objectif : optimiser les processus industriels pour gagner en efficacité et en compétitivité.

Industrie 4.0 et Lean Manufacturing : même combat

Au service d’une même ambition – maximiser la performance des usines – l’industrie 4.0 et le Lean Manufacturing s’affirment comme deux approches complémentaires.

Pour autant, avant d’envisager de passer au digital, un haut niveau de maturité en matière d’excellence opérationnelle est indispensable.

En d’autres termes, il faut d’abord identifier et éliminer les éléments de gaspillage (raison d’être du Lean Manufacturing) avant de concentrer les efforts de digitalisation (essence de l’industrie 4.0) sur les activités à valeur ajoutée.

S’écarter de cette ligne de conduite risquerait d’entraîner une cristallisation des problèmes au lieu d’aider à leur résolution – tout le contraire de l’effet recherché !

À titre d’exemple, plutôt que d’investir dans des puces RFID pour géolocaliser les stocks dans une tentative d’augmenter la productivité, mieux vaut réfléchir à une organisation permettant de travailler en pièce à pièce – un stock représentant un élément à non-valeur ajoutée.

Les promesses de l’industrie 4.0

Une stratégie digitale bien conçue est la condition sine qua non d’une usine à la fois connectée et automatisée, innovante et étendue, agile et frugale – mais aussi et surtout d’une usine humaine.

Car, en définitive, faire le choix de l’industrie 4.0, c’est opter pour une organisation qui facilite le travail et la vie des opérateurs.

D’où l’importance de s’adresser à des professionnels rompus aux multiples facettes de l’industrie 4.0 pour formaliser soigneusement sa vision et sa feuille de route technologique.

Vincent Laboucheix

Directeur Conseil Manufacturing & Supply Chain

Voir ses autres articles